Signer un bail de location de bureaux en france

Il existe trois sortes de baux qui permettent la location d'un bureau en France. Selon l'activité exercée, il suffira de choisir celui qui conviendra le mieux en prenant en compte les avantages qu'ils proposent.

Les baux professionnels

Si vous êtes en activité libérale, il vous faudra signer un bail professionnel sur une base de six ans minimum. En respectant un préavis de six mois, vous pourrez résilier ce bail. Si aucune des deux parties ne notifie une résiliation, il est reconduit pour la même durée. Plus souple que les autres baux, il reste soumis à quelques obligations. Le loyer est décidé entre les deux parties et doit être inscrit sur le bail.

Le loyer reste applicable toute la durée du bail. Si le locataire principal décide de sous-louer le local, il demeure tenu d'exécuter les obligations du bail comme s'il occupait lui-même les lieux.

Le bail à courte durée ou commercial

Louer bureau

Une location de bureaux d'une durée de trois ans est ce que l'on appelle un bail à courte durée. La loi de 1989, permet au bailleur de reprendre son local pour des raisons familiales ou professionnelles mais il doit justifier ces raisons pour pouvoir le faire. Raisons qui se doivent d'être notifiées sur le bail et peuvent être soit une location saisonnière soit l'emménagement d'un proche dans les locaux entre autres. Ces raisons doivent être notifiées avec précision et ne pas être pour le bailleur une raison de n'en faire qu'à sa tête.

Communément nommé bail 3-6-9, le bail commercial est un bail qui sera exploité par un commerçant ou restaurateur et qui protège le locataire afin qu'il puisse en toute sérénité faire fonctionner son activité. Il peut aussi servir de location de bureaux doublé d'une habitation. Le bailleur doit suivre des règles strictes s'il décide de donner congé à son locataire et donner une notification, six mois, avant l'échéance de fin du bail.

fr ch be lu